10th Eus-Ues Congress – 2018

When:
15 October 2018 @ 9:00 am – 17 October 2018 @ 6:00 pm
2018-10-15T09:00:00+02:00
2018-10-17T18:00:00+02:00
Where:
Ucl-Faculté d'architecture Loci & Saint-Luc Bruxelles
Contact:
MAILTO:noreply@facebookmail.com

Bien qu’évoqué à de nombreuses reprises dans d’autres congrès, le thème de la crise n’est pas épuisé. En effet, des questions liées aux effets apparents des crises apparaissent dans toutes les activités humaines (économie, politique, culture, enseignement, écologie, sécurité, architecture…). De nombreuses mesures corrigent dans l’urgence les symptômes apparents des problèmes sans tenter de comprendre les logiques sous-jacentes qui les constituent. Pourtant, la crise est un phénomène sociétal multiforme non réductible à ses conséquences immédiates.

Face à ces questions d’actualité, des actions correctives peuvent être menées pour restaurer les structures existantes. Mais les réponses apportées sont alors (in)efficace et à court terme. Elles ne possèdent aucune visée stratégique capable d’engager un développement cohérent, durable et soutenable.

Plus que jamais, une conception systémique du processus par lequel la crise – sous ses multiples formes – émerge est indispensable pour agir en pleine conscience de l’interdépendance des phénomènes étudiés. La méthode systémique aide l’agent à comprendre qu’aborder la crise ne se réduit pas à la recherche de l’optimisation de processus. Le changement à opérer est de nature structurelle.

Alors que la société industrielle était d’abord liée à la gestion de la matière et de l’énergie, une troisième ressource fondamentale – la connaissance – prend aujourd’hui une importance grandissante. Les technologies de traitement et de diffusion de l’information – comme l’Internet – virtualisent toujours plus notre réel et permettent des changements rapides, globalisés et amplifiés. Les échanges informationnels influents donc directement l’élaboration et l’échange de la connaissance[2].

En situation complexe, le défi de l’agent confronté à la crise et à une saturation informationnelle est d’acquérir une capacité de description et de modélisation pertinente des phénomènes considérés.

Au-delà de l’appréhension analytique de simples causes, la méthode systémique est un outil performant pour modéliser des systèmes, identifier des facteurs complexes, décrire des éléments et leurs relations. Elle fournit à l’agent des éléments de compréhension du réel qui lui permettent d’élaborer une visée stratégique contextualisée menant à des actions qui auront des effets structurels durables. Le jeu actuel des éléments en crises et de leurs relations n’est donc pas simplement optimisé (première cybernétique), mais remplacé par un jeu différent admettant des incertitudes, tirant parti des technologies de l’information, intégrant des connaissances et des stratégies nouvelles (seconde cybernétique). Les crises ne sont plus considérées comme de simples adaptations de systèmes pré-crises, mais elles sont les sources potentielles de l’émergence de structures nouvelles. Ces dernières sont générées par l’intégration de nouvelles connaissances et technologies, l’amélioration de la gestion des ressources, la redéfinition d’un équilibre sociopolitique.

L’objectif du 10e congrès de l’Union Européenne de Systémique (UES) est d’élaborer une représentation systémique des processus inhérents aux crises, lors de rencontres interdisciplinaires associées à une visée transdisciplinaire. Cette représentation systémique pourra fournir des outils théoriques, méthodologiques et pratiques applicables à des cas spécifiques de systèmes en crise. Autant de moyens pour l’agent de mener des actions pertinentes au profit d’une société désireuse d’atteindre un degré élevé de soutenabilité pour les générations futures[3].

https://www.facebook.com/events/1443039025779567/

Bookmark the permalink.